Home > Actualités > Qui bétonne les terres agricoles connaitra la dalle !
Partager sur :
28.11.2018

Qui bétonne les terres agricoles connaitra la dalle !

Pour la Confédération 47 paysanne l'agriculture du Lot et Garonne a de l'avenir à condition que l'on préserve les terres agricoles face à l'artificialisation croissante.
C'est loin d'être l'avis de  Jean Dionis du Séjour président de l'agglomération  d'Agen qui se glorifie d'accueillir le  premier projet d'installation sur la technopole Agen-Garonne .
Cette zone d'activité a été construite en retirant à l'agriculture les meilleures terres du département : 200 hectares de terres alluviales de vallée de Garonne à haute valeur agronomique. Cette zone d'activité a été construite en retirant à l'agriculture les meilleures terres du département: 200 hectares de terres alluviales de vallée de Garonne à haute valeur agronomique.

L'identité des premiers arrivants illustre d'ailleurs la logique de l'époque, qui privilégie systématiquement les industries de l'amont et de l'aval au détriment de la production et des paysans: l'agro-équipementier BEPCO d'une part, et d'autre part le groupe Système U -pourtant d'ordinaire plus soucieux des enjeux sociétaux que les autres grands groupes de la distribution. A noter de surcroît que concernant ce dernier, il ne s'agit que d'un simple déménagement, encouragé par les politiques locaux pour faire illusion sur l'opportunité de ce Grand Projet Inutile.  

Quel message délivrent ces responsables politiques  et ces entrepreneurs aux agriculteurs en s'obstinant à leur voler leurs meilleures terres ?
Par ailleurs que penser de la  communication la Communauté d'agglomération qui annonce un site haut de gamme à dimension environnementale et responsable ?  

Pour la Confédération paysanne 47 il est grand temps d'arrêter d'ignorer et de mépriser l'activité agricole qui repose sur l'accès à des terres fertiles.

La préservation de cette ressource limitée est vitale pour :

-       Assurer notre sécurité alimentaire collective.

-       Faire face au défi le climatique  grâce à la forte capacité des sols de stocker le carbone sous forme organique.

-       Absorber l'eau et limiter les inondations.

-       Tempérer l'air et réduire les canicules. 

         Sur ce dernier point la ville d'Agen a plus besoin pour se refroidir d'une ceinture verte que des hectares bétonnés dans sa périphérie.

Pour ces différentes raisons la Confédération paysanne réaffirme son opposition à toute artificialisation des sols car ce processus n'est pas réversible et fait disparaitre de  trop nombreuses fermes ;

Quelle agriculture et quelle alimentation souhaitons-nous demain ?

CAMPAGNES SOLIDAIRES
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne du Lot et Garonne
28 rue de PENNE, 47300 Villeneuve sur Lot